Les Dernières Nouvelles

Chers amis,

Les affaires reprennent ?  Il faut que les affaires reprennent !! Et c’est pourquoi je mets à la dispositions de tous ce bulletin d’adhésion qui peut être reproduit à volonté pour être retourné à notre siège au 68 avenue de l’Europe 37100 TOURS
Pour vous qui êtes déjà adhérents depuis un certain temps, inutile de le garder; transmettez-le à vos amis, aux membres de votre famille, à vos collègues, à votre entreprise, etc… En rappelant que nous pratiquons la réduction fiscale et que nos besoins en cette fin d’année sont plus importants que jamais.
Les bénéfices obtenus par les conférences données par Julien MOLARD contribuent au bon équilibre de nos finances. C’est pourquoi je vous invite à participer à la prochaine conférence qui sera donnée par Julien le jeudi 7 octobre 2021 à 18h30 dans une salle de la Mairie annexe des Fontaines, rue de Saussure à Tours. Il traitera de  l’Atomisme et de l’Idéalisme… : « Deux grands courants s’opposent en Grèce à l’époque du « miracle grec » : l’atomisme qui affirme que tout est immanent, que l’univers est composé d’atomes qui se regroupent et se séparent par hasard et nécessité. C’est l’atomisme. Le deuxième courant affirme qu’il y a une transcendance et que les idées, hors du réel, génèrent le monde. Qu’en est-il ? « 

Comme nous ne sommes pas la seule association à agir sur le sol sénégalais et par solidarité avec elle, je vous informe que l’association YAKAAR (dont le siège est à Semblançay et l’action en Casamance) va organiser un spectacle.
En l’église de NEUILLE PONT PIERRE le samedi 30 octobre 2021 à 20h30 se produira le groupe Gospel « The cotton singers ». Je vais m’y rendre et je dispose de 3 places vacantes dans ma voiture.
Cette association nous ressemble dans ses actions. A savoir :

  • Financement de pompes à eau électriques alimentées par panneaux solaires pour le jardin maraîcher des femmes.
  • Fournitures et matériels scolaires.
  • Création et soutien d’activités économiques et artisanales pour les femmes.
  • Repas et soins aux enfants talibés

Mary l’Astérisk, fille de Dominique et Marcel, auteure, compositrice, interprète nous informe avoir produit un nouveau titre :MARY L*ASTERISK – Oulala [Acoustic Version] – YouTube

Notre prochaine réunion de bureau se tiendra à notre siège le mardi 12 octobre 2021 à 18 heures. Vous y êtes toutes et tous invités; notre vice président vous fera parvenir le programme de nos travaux.

Voici les dernières nouvelles de NDIONGOLR transmises par Abdoulaye NDOUR le directeur de l’école Emilien RAMIRO.

Chers amis,

La principale information à vous communiquer concerne les résultats scolaires de nos élèves qui ont eu à subir les examens du CFEE et de l’entrée en sixième. Pour le certificat de fin d’étude élémentaire (CFEE), nous avons obtenu un taux de réussite de 50%  et concernant l’entrée en sixième, le taux de réussite est de77, 77% pour 36 candidats inscrits. Comme nous l’avons tous constaté, les résultats escomptés ne sont pas atteints et la cause principale est l’effet de l’année scolaire 2019 /2020 inachevée à cause de la maladie du coronavirus.  Nous lançons un appel à tout le monde de se remobiliser encore pour relever le défi et renouer avec les bons résultats que nous avons toujours obtenus. Pour cela, nous comptons surtout sur votre soutien matériel et financier  que vous nous avez toujours manifesté sans aucun regret. Nous vous en remercions infiniment.

Le conseil des classes s’est finalement tenu lieu et les effectifs prévisionnels pour l’année scolaire 2021/2022 sont les suivants : CI(35) ; CP(40) ; CE1(58) ; CE2(35) ; CM1(30) et CM2(44). Ce qui fera un effectif probable de 242 élèves à l’élémentaire. Nous avons aussi proposé de limiter les places au préscolaire à 40 enfant par section au lieu de 50 initialement prévu. Les effectifs des classes de CE1(58) et du CM2(44) étant pléthoriques ; nous comptons les éclater pour avoir 02 CE1 et 02 CM2. Nous allons donc nous retrouver avec 08 classes physiques pour 07 instits. D’où le besoin et la nécessité de recruter un nouveau enseignant.

Sur la question posée par les membres de sen-égalité sur le parcours scolaire de nos élèves depuis la création de l’école à nos jours, nous avons mené une enquête qui nous a permis  de pouvoir fournir ces quelques renseignements. Depuis  sa création jusqu’en 2008/2009 l’école était dirigée par monsieur Albert Faye et comptait 03 classes préscolaires et 03 classes élémentaires (CI, CP, CE1). Aujourd’hui, les élèves qui étaient au CE1 en 2008/2009, beaucoup parmi eux sont en deuxième et troisième année universitaire. Certains sont dans les écoles de formation. On peut citer : Simon Faye qui est au Maroc en troisième année de formation à l’école des grandes armées de la marine navale, Marie laure Faye qui est aussi en troisième année à l’école polytechnique Thomas Sankara de Thiès, Rose Ndour et Thiabou Faye qui font la formation pour devenir infirmières d’état  et d’autres garçons qui se sont engagés pour le service militaire comme Mame Birame Diouf et Ablaye Sene entre autres…d’autres bien évidemment ont abandonné et font autre chose comme maçon ,tailleur ,soudeur  ,cultivateur etc…

C’est en 2010/2011 que nous avons démarré notre première classe de CI. En 2015/2016 ces élèves arrivés au CM2 se sont présentés au concours ‘d’entrée en sixième et au CFEE et nous ont donné une très grande satisfaction  à l’examen avec un taux de réussite de 98%. En cette année2020/2021 ces élèves de la première  génération de CM2 sous notre ère étaient en classe de seconde au lycée de Diouroup. Cette année aussi pour l’examen du BFEM 2020/2021, la première du centre est issue de notre école . Elle se nomme Marie Ndour avec une moyenne de 16 et quelque .Elle est proposée pour poursuivre ses étude au lycée d’excellence par son principal. Le quatrième  du centre aussi est un élève de notre école Idrissa Ndour mon propre fils.

Voilà chers amis, les quelques informations que j’avais le plaisir de vous communiquer tout en vous remerciant d’avantage et en vous disant à bientôt.

Merci de votre aimable attention ! »

Depuis ce courrier, devant un manque de locaux et d’instituteurs  nous avons appris que le gouvernement sénégalais avait décidé le recrutement de 5000 instituteurs pour doter l’enseignement laïc de « classes moins chargées » (certaines de plus de 60 élèves…). Peu de candidats étant disponibles ce sont des instituteurs issus de nos écoles privées qui vont être recrutés. Déjà, sans nous demander notre avis, 2 institutrices de notre école ont été cooptées. Il s’agit maintenant, pour nous, de recruter deux nouveaux candidats que nous devrons former dans l’espoir de pouvoir les garder ensuite.

Bon courage à vous tous et prenez soin de vous.

Amitiés

Michel

Bulletin d’adhésion

Affiche du spectacle de Gospel